Membres RCA

Dispositif de surveillance alternée des cancers du sein

Mise à jour: 
28/09/15

Accès aux documents du projet et au kit d'auto-formation

En collaboration avec le Collège de Gynécologie de Bordeaux et du Sud-Ouest et l'Union Régionale des Professionnels de Santé Médecins Libéraux d'Aquitaine, le RCA a mis en place, avec les Centres de Coordination en Cancérologie (3C),  un dispositif de surveillance alternée des femmes traitées pour un cancer du sein entre d’une part les cancérologues, et d’autre part les gynécologues et médecins généralistes d’Aquitaine.

Les objectifs de ce projet sont en faveur à la fois des patientes, des médecins et du système de santé :

Phase d’expérimentation : de 2008 à fin 2012

A partir de mars 2013 : généralisation à tous les médecins généralistes et gynécologues d’Aquitaine

Après 4 ans d’expérimentation, le Comité de pilotage du projet a acté l’ouverture du dispositif à tous les gynécologues et généralistes d'Aquitaine. Une nouvelle organisation a été mise en place avec une simplification des documents et du circuit de l’information.

Cette 2ème phase permet d'élargir l'action à l'ensemble des médecins (gynécologues et généralistes) concernés par des patientes en suivi de leur cancer du sein. Ce dispositif repose toujours sur le volontariat cancérologue-patiente-médecin de ville.

Toutes les patientes traitées pour un cancer du sein peuvent ainsi être suivies en alternance avec un médecin de ville, les seuls critères de sélection sont les suivants :

- primo-traitement pour cancer du sein,
- non métastatique,
- hors essai clinique.

Les modalités de la surveillance alternée sont les suivantes :

  • A la fin du traitement initial, lors de la consultation de fin de traitement, le cancérologue propose à la patiente d’être suivie en alternance avec son médecin de ville (gynécologue ou médecin généraliste) et l’incite à aller le voir pour une visite de « reprise de contact ».
  • La 1ère consultation de surveillance après la fin du traitement est assurée par le cancérologue.
  • La patiente va voir son médecin de ville pour la 2ème visite de suivi.
  • Le médecin de ville réalise ensuite une consultation par an en alternance avec les cancérologues pendant 5 ans, puis à partir de 5 ans assure la consultation annuelle.

Ce rythme théorique d’une visite en alternance tous les 6 mois pendant 5 ans, basé sur les recommandations les plus récentes, est personnalisé et adapté à chaque patiente selon sa situation clinique.

Lors de la consultation de fin de traitement, un carnet de surveillance est remis à la patiente par son cancérologue dans lequel se trouvent les coordonnées de ses médecins, son calendrier de surveillance personnalisé, des fiches de consultation de surveillance vierges et un livret d’informations pratiques.
La patiente apporte son carnet à chaque consultation de surveillance et est chargée de prendre ses rendez-vous.

Les médecins de ville sont invités à suivre une auto-formation sur la surveillance du cancer du sein  avant la 1ère visite de leur 1ère patiente.

Un bilan de ce projet a été réalisé en août 2015 et un rapport a été remis à l’ARS.

Accès aux documents du projet et au kit d'auto-formation

Contacts
Chargée d'études
Isabelle Cirilo-Cassaigne
  05 56 33 32 84
  icirilo@canceraquitaine.org

 

16ème Journée Régionale 
vendredi 1er décembre 2017
Espace Beaulieu, Bordeaux