Membres RCA

Thérapies orales

Mise à jour: 
10/11/16

Le Groupe Thématique Régional Pharmacie a recensé et relu les fiches d'information sur les thérapies orales délivrées en officine, à destination des professionnels et des patients, qui existent dans les autres réseaux régionaux et OMEDIT. Le choix s'est porté sur les fiches des réseaux Oncobretagne et ROHLim et des OMEDIT Bretagne-Pays de Loire et Haute-Normandie, les plus adaptées aux besoins de l'Aquitaine.

Ces fiches fiches téléchargeables et imprimables, avec l'accord des réseaux et de l'OMEDIT, reprennent les indications AMM, les conditions de prescription et de délivrance, les présentations, les posologies, les interactions médicamenteuses, les principaux effets indésirables (prévention et conduite à tenir) ainsi que des conseils.

 Des recommandations sur la prévention et la gestion des effets indésirables des anticancéreux par voie orale dans les cancers du poumon et dans les cancers de la peau ont été publiées par l'INCa (avril 2016).

Elles proposent des mesures à mettre en œuvre pour prévenir certains effets indésirables, les modalités de leur détection précoce et les conduites à tenir en cas de toxicité avérée.

Elles concernent les médicaments ciblant BRAF en monothérapie (Vémurafénib, Dabrafénib), médicaments ciblant BRAF ou MEK en association (Vémurafénib + Cobimétinib, Dabrafénib + Tramétinib) , les médicaments ciblant ALK (Crizotinib, Céritinib), les médicaments ciblant EGFR (Erlotinib, Géfitinib, Afatinib), et les médicaments inhibiteurs de la voie Hedgehog (Vismodégib).

Des recommandations sur la prévention et la gestion des effets indésirables des anticancéreux par voie orale en hématologie ont été publiées par l'INCa (août 2015).

Elles proposent des mesures à mettre en œuvre pour prévenir certains effets indésirables, les modalités de leur détection précoce et les conduites à tenir en cas de toxicité avérée.

Elles concernent les médicaments ciblant BCR-ABL  (Imatinib, Dasatinib, Nilotinib, Bosutinib, Ponatinib), un médicament ciblant JAK (Ruxolitinib) et les médicaments immunomodulateurs ou IMID (Thalidomide, Lénalidomide, Pomalidomide)

Vous trouverez aussi des informations complémentaires sur la qualité de la prise en charge des patients traités par chimiothérapie orale sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la santé (juillet 2014).

  Les thérapies ciblées dans le traitement du cancer en 2015, juillet 2016